Saison 2011-2012

Rêveries des Toiles & La Maison Tellier

Pièce de Guy de Maupassant mise en scène par Jean-Marc Huet et interprétée par Les Baladins de la Diane.

Quelques infos sur Wikipédia.

L'histoire

“La Maison Tellier” est une maison close située à Fécamp. Un samedi soir, celle-ci est fermée…

Madame et ses trois pensionnaires sont parties à la campagne où elles se retrouvent pour la communion de la nièce de Madame.

Dans ce temps suspendu, elles vont retrouver une étrange innocence et les plaisirs simples de la vie.

Distribution

Par ordre d'apparition sur scène :

  • M. Joseph Poulin : Olivier Salazar
  • M. Tourneveau : Patrick Coli
  • M. Pimpesse, le commis voyageur, le curé : Philippe Binet
  • M. Philippe : Patrice Leblond
  • Madame : Danièle Charpentier
  • Rosa : Sonia Kouassi
  • Raphaëlle : Marie-Josée Creuset
  • Fernande : Betty Coutreaux
  • Le paysan : Jean Ouba
  • La paysanne : Aurélie Jouin/Liliane Morin (en alternance)
  • Mélanie : Alexandra Provot/Liliane Morin (en alternance)
  • Constance : Élodie Ouba/Margot Courteaux (en alternance)

Spectacle écrit et mis en scène par Aurélie Marty-Duteil, avec :

Le projet, par Aurélie Marty-Duteil

AurélieAvant le projet, il y a eu l’idée. Quand je ne suis pas au théâtre avec un des mes groupes, je travaille dans une résidence d’artistes où nous exposons des œuvres d’art très variées. Certaines m’ont parlé, d’autres beaucoup moins. De là est née mon envie de faire parler des toiles de maîtres. J’ai voulu associer rêverie et poésie, les deux étant mes amis de longue date.

J’ai d’abord conçu ce spectacle et écrit les textes pour des enfants. Étant persuadée que je n’avais pas encore assez exploité mon idée, j’ai proposé à la troupe de la reprendre, d’utiliser certains textes déjà écrit et d’en écrire d’autres. Pour ce travail, nous devons faire appel à notre imagination, faire des improvisations et laisser aller notre plume sur des thèmes que nous avons envie de traiter. Il s’agit bien d’un travail de recherche, aussi bien sur l’œuvre et son contexte historique, que sur l’imaginaire et l’interprétation.

Nous abordons ainsi une autre facette du théâtre, plus axée sur la création. Nous tâtonnons plus que lorsque le support (texte) est déjà construit mais nous avons de ce fait une plus grande liberté dans nos choix, et dans la mise en scène. Ainsi j’ai choisi de faire intervenir des danseuses de l’atelier chorégraphique d’Epernon, et l’Orchestre de L’AIDEMA. Le théâtre, la danse et la musique sont trois disciplines artistiques complémentaires qui lorsqu’elles évoluent ensemble peuvent donner à vivre d’incroyables moments.

C’est ce à quoi nous travaillons.

Théâtre Les Prairiales à Epernon.

Salle des Fêtes d'Hermeray.

Salle polyvalente des Essarts-le-Roi (5e Festival de Printemps de l'AIDEMA)